Recettes salées

Mon couscous à la mode asiatique

Curry, lait de coco, tomates … Voilà un couscous qui n’a de couscous que la semoule !

Et encore ! Les puristes de la petite graine de semoule pourront s’offusquer de ma méthode de cuisson.

En effet, en collaboration avec Alice Délice, j’ai profité de cette recette familiale totalement improvisée pour tester pour la première fois mon nouveau cuiseur à riz de la marque Joseph Joseph. Pourquoi du couscous et pas du riz ? Le goût du risque peut-être …

Il m’arrive souvent d’improviser et vous n’en savez rien car le résultat n’est pas terrible (ce sont les coulisses « entrée interdite » du blog). C’est ce que j’ai cru pour cette recette mais devant l’enthousiasme familial (moi comprise), je me suis empressée de noter mes ingrédients.

J’avais envie de conjuguer plusieurs choses vues sur le net en une seule et même recette (pas très conventionnelle, je l’avoue). Passé l’étonnement de ne pas recevoir du riz avec un poulet légèrement asiatique, un sort a été jeté au plat. L’impro du jour a passé sans soucis le contrôle gourmand !

Couscous à la mode asiatique

Print Recipe
Serves: 4 Cooking Time: 40 minutes

Ingredients

  • 800 gr de blancs de poulet
  • 500 gr de semoule
  • 2 oignons de taille moyenne
  • 4 gousses d'ail
  • 1 boîte de tomates pelées concassées ou en dés bio (400 gr)
  • 1 boîte de lait de coco (400 ml)
  • 3 càc de curry doux
  • 3 càc de curry indien ou similaire
  • 1 sachet de jeunes pousses d'épinards
  • Sel, poivre
  • Piment d'espelette (facultatif)
  • Huile d'olive
  • Beurre

Instructions

1

Coupez le poulet en petits dés et faites-le cuire dans un wok ou une sauteuse avec de l'huile d'olive. En cours de cuisson, salez, poivrez et ajoutez un peu de piment d'espelette si vous aimez cela.

2

Hachez les oignons et les gousses d'ail.

3

Dès que le poulet est cuit, réservez-le dans un plat.

4

Dans le même wok, faites cuire les oignons et l'ail jusqu'à transparence.

5

Ajoutez les tomates pelées, le lait de coco, le curry (les deux sortes), le sel et le poivre.

6

Laissez mijoter un dizaine de minutes et goûtez pour rectifier l'assaisonnement à votre goût.

7

Faites cuire votre semoule.

8

Un peu avant de servir, mettez les morceaux de poulet dans cette sauce pour les réchauffer ainsi que les jeunes pousses d'épinards. Remuez délicatement pour tout mélanger.

9

Servez le tout dans une assiette creuse ou un bol.

couscous-asiatique-01

coucous-asiatique-03

Le test Joseph Joseph

Comme je le disais plus haut, j’ai profité de cette recette pour tester le cuiseur à riz pour micro-ondes de la marque Joseph Joseph. J’aime particulièrement le design de cette marque que vous avez certainement déjà croisée dans les magasins spécialisés en cuisine. Des ustensiles bien pensés, colorés et utiles. Je suis fan.

joseph-joseph

Le cuiseur à riz fait partie de leur gamme « M-cuisine » pour le micro-ondes qui comprend d’autres articles comme le cuiseur à oeufs pochés (que je me suis offert mais que je n’ai pas encore testé), un cuiseur à pâtes, un cuiseur vapeur, etc.

Le rice cooker est composé d’un bol blanc (qui peut servir pour le service), d’un panier perforé avec une poignée qui se replie, d’un couvercle et d’une cuillère qui sert tant au service qu’à verrouiller le système. Il y a en outre une mesure et un mode d’emploi reprenant les temps de cuisson par quantité.

joseph-joseph-cuiseur-riz

Si le cousscous est bien repris en image sur la boîte, pas d’indication sur sa cuisson dans le petit mode d’emploi. J’ai donc improvisé ici aussi.

J’ai versé mes 500 gr de semoule dans le panier cuisson et je l’ai rincée sous l’eau courante.
Ensuite j’ai mis le panier dans le cuiseur et j’ai ajouté 750 ml d’eau et une belle pincée de sel.
J’ai refermé le récipient avec son couvercle et verrouillé avec la cuillère.

J’ai mis le tout au microonde à 900 w pour 5 min. J’ai eu de la chance c’était le temps idéal.

Ensuite j’ai égoutté la semoule en retirant le panier. Et je l’ai versée dans le bol du cuiseur avec une belle noix de beurre (mais pourquoi pas de l’huile d’olive).  J’ai bien mélangé et j’ai servi aussitôt avec mon « couscous asiatique ».

Je dois bien admettre que c’est d’une simplicité et d’une rapidité assez bluffante. Le cuiseur est adopté. Je trouve plutôt cool qu’il ne serve pas que pour le riz … et qu’il passe au lave-vaisselle.

Vous pourriez également apprécier ces articles

No Comments

Répondre